+918376837285 [email protected]

Cancer de la tête et du cou

Les cancers de la région de la tête et du cou, englobant la cavité buccale, la bouche, les sinus du larynx et les glandes salivaires, sont communément appelés cancers de la tête et du cou. Une douleur chronique à la gorge, des difficultés à avaler, un enrouement ou des modifications de la voix, des bosses ou un gonflement au niveau du cou sont des symptômes potentiels. La consommation de tabac et de produits alcoolisés, l’infection par le virus du papillome humain (VPH) et l’exposition prolongée au soleil sont des indicateurs de risque. Les interventions chirurgicales, la chimiothérapie, la radiothérapie, la thérapie spécifique et l'immunothérapie font partie des options de traitement qui peuvent être disponibles, en fonction de la localisation et du stade du cancer. L’amélioration des résultats et le maintien d’une qualité de vie dépendent fortement d’une détection précoce et d’un traitement rapide.

Prenez rendez-vous

À propos du cancer de la tête et du cou

Symptômes: Les symptômes du cancer de la tête et du cou peuvent inclure une bosse ou une plaie dans la gorge, la bouche ou le cou qui ne guérit pas, des difficultés à avaler et une douleur chronique au cou.

Causes: La consommation combinée d’alcool et de tabac, surtout ensemble, est la principale cause de cancer de la tête et du cou. L'infection par le virus du papillome humain (VPH), une hygiène dentaire inadéquate et l'exposition à des produits chimiques particuliers ou à l'amiante sont d'autres facteurs de risque.

Options de traitement: La chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie sont toutes fréquemment utilisées conjointement pour le traitement du cancer de la tête et du cou. Afin de cibler plus efficacement les cellules cancéreuses ou de renforcer la réaction immunitaire de l'organisme contre la tumeur maligne, un traitement spécifique et une immunothérapie peuvent également être utilisés. L'amélioration du pronostic des personnes atteintes d'un cancer de la tête et du cou nécessite une détection précoce et une préparation minutieuse de l'ensemble du traitement.

Procédure du cancer de la tête et du cou

Diagnostic: Des antécédents médicaux complets et un examen physique, avec une attention particulière à la région de la tête et du cou, constituent les premières étapes du processus. Pour vérifier le diagnostic et connaître l'étendue complète du cancer, des procédures de diagnostic telles que des examens d'imagerie (tomodensitométrie, IRM), des biopsies et même des endoscopies sont réalisées.

Évaluation préopératoire : Avant de commencer le traitement, les patients subissent une évaluation approfondie pour déterminer s'ils sont en assez bonne santé pour une intervention chirurgicale ou d'autres traitements. Des analyses de sang, des examens d’imagerie, des tests de la fonction pulmonaire et des examens dentaires pourraient tous en faire partie.

anesthésique: Le patient est anesthésié le jour de l'intervention afin de s'assurer qu'il est confortable et sans douleur. La technique chirurgicale particulière et l'état de santé du patient détermineront le type d'anesthésique utilisé : local ou général.

Approche chirurgicale : L'emplacement, la taille et l'étendue de la tumeur, ainsi que l'implication des structures environnantes, influencent tous la stratégie chirurgicale du cancer de la tête et du cou. La chirurgie reconstructive, la dissection du cou et la résection de la tumeur sont des traitements chirurgicaux possibles.

Ablation de la tumeur : Le chirurgien élimine soigneusement les tissus malins tout au long de la procédure, protégeant ainsi les systèmes vitaux, notamment les artères sanguines et les tissus sains environnants. La taille, l'emplacement et le risque de récidive de la tumeur influencent tous la quantité de tissu retirée.

Reconstruction : Après l'ablation de la tumeur, une chirurgie reconstructive peut être nécessaire pour restaurer l'apparence et la fonction, surtout s'il y a eu une perte tissulaire importante. Des techniques telles que la greffe de peau, les lambeaux de tissus locaux et le transfert de tissus libres microvasculaires peuvent être utilisées à cet effet.

Soins postopératoires : Après la chirurgie, les patients en salle de réveil sont constamment surveillés pour détecter tout signe de complication, notamment un saignement, une infection ou des lésions nerveuses. Le traitement à la demande peut inclure le soin des plaies, la gestion de la douleur et la rééducation. Des instructions postopératoires sont données aux patients, qui incluent des limitations sur leur régime alimentaire et leurs activités ainsi que des séances de suivi pour la surveillance et le traitement adjuvant si nécessaire.

 

Besoin d'aide ?

Recevez un rappel rapide de nos experts en soins de santé

Autres spécialités que nous couvrons

Leucémie

Cancer du sein

Cancer du côlon

;

Les derniers blogues :

Briser les symptômes du pont myocardique : un guide complet pour les patients

Les problèmes cardiaques touchent des millions de personnes dans le monde et ne constituent qu’une des nombreuses pathologies. Cela peut signifier...

Lire la suite...

Comprendre le cancer vaginal : types, causes et diagnostic

Le cancer vaginal, bien que comparé aux différents cancers gynécologiques, bien que beaucoup moins inhabituel...

Lire la suite...

Comprendre les types de cancer du col de l'utérus : un guide complet

Le cancer du col de l'utérus est un problème de santé majeur qui touche les femmes du monde entier. Le cancer du col de l'utérus est un problème...

Lire la suite...