+918376837285 [email protected]

Traitement du cancer de l'ovaire

Le cancer de l'ovaire est un type de cancer qui affecte l'organe féminin - les ovaires. Ce cancer est souvent appelé le « tueur silencieux » car il peut être difficile à détecter à ses débuts et les symptômes peuvent n'apparaître que lorsque le cancer s'est propagé à d'autres parties de l'organisme. le corps. Les facteurs de risque du cancer de l'ovaire comprennent l'âge, les antécédents familiaux et certaines mutations génétiques. Les options de traitement comprennent la chirurgie, la chimiothérapie et la thérapie ciblée. Il est important que les femmes soient conscientes des signes et symptômes du cancer de l'ovaire, tels que des douleurs abdominales, des ballonnements et des difficultés à manger ou à se sentir rassasiées rapidement, et qu'elles consultent un médecin si elles présentent l'un de ces symptômes. Des contrôles et des dépistages réguliers peuvent également aider à détecter le cancer de l'ovaire à un stade précoce, au moment où il est le plus traitable.

Prenez rendez-vous

À propos du cancer de l'ovaire

Il y a deux ovaires dans le système reproducteur féminin, un de chaque côté de l'utérus. Les hormones progestérone et œstrogène sont également produites dans les ovaires, qui ont chacun à peu près la taille d’une amande.

Types de cancer de l'ovaire

Le cancer de l'ovaire englobe plusieurs types distincts, chacun provenant de différentes cellules des ovaires. Comprendre ces types est crucial pour un diagnostic précis et un traitement adapté. Voici les principales catégories de cancer de l’ovaire :

  • Cancer épithélial de l'ovaire : Il s’agit du type le plus courant, représentant environ 90 % des cas de cancer de l’ovaire. Elle commence dans les cellules qui recouvrent la surface externe des ovaires et peut se propager dans tout le bassin et l’abdomen.

  • Cancer du stroma de l'ovaire : Les tumeurs stromales se développent dans le tissu ovarien qui produit des hormones telles que l'œstrogène et la progestérone. Elles sont moins fréquentes que les tumeurs épithéliales et ont souvent un pronostic plus favorable.

  • Cancer de l'ovaire à cellules germinales : Les tumeurs des cellules germinales proviennent des cellules productrices d'ovules de l'ovaire. Ces tumeurs ont tendance à toucher les femmes plus jeunes et ont plus de chances d’être guéries.

  • Carcinome à petites cellules de l'ovaire (SCCO) : Le SCCO est un type rare et très agressif de cancer de l’ovaire qui touche principalement les jeunes femmes. Il est difficile à traiter, mais une détection précoce peut améliorer les résultats.

  • Tumeurs du Brenner : Les tumeurs de Brenner sont rares et généralement bénignes, même si certaines peuvent être malignes. Ils se développent à partir des cellules de la muqueuse de l’ovaire.

  • Tumeurs stromales épithéliales mixtes : Ces tumeurs contiennent une combinaison de cellules épithéliales et stromales et peuvent présenter des caractéristiques des deux types. Leur traitement et leur pronostic dépendent des types de cellules spécifiques impliqués.

Symptômes du cancer de l'ovaire

Le cancer de l'ovaire est souvent qualifié de « tueur silencieux » car ses symptômes peuvent être subtils et facilement négligés, surtout aux premiers stades. Cependant, reconnaître les signes avant-coureurs est crucial pour un diagnostic précoce et de meilleurs résultats du traitement. Voici six symptômes clés du cancer de l’ovaire :

  • Douleur pelvienne: Une douleur ou un inconfort pelvien persistant, souvent décrit comme une sensation sourde et douloureuse, est un symptôme courant du cancer de l'ovaire. Cet inconfort peut être constant ou aller et venir.

  • Ballonnements abdominaux: Le cancer de l'ovaire peut entraîner des ballonnements abdominaux ou une augmentation de la taille de l'abdomen. On le confond souvent avec des problèmes digestifs ou une prise de poids.

  • Se sentir rassasié rapidement : De nombreuses femmes atteintes d'un cancer de l'ovaire déclarent se sentir rapidement rassasiées lorsqu'elles mangent, même si elles n'ont pas consommé une grande quantité de nourriture. Ce symptôme est souvent lié à des ballonnements abdominaux.

  • Urination fréquente: Un besoin accru d'uriner, accompagné d'un sentiment d'urgence, peut être un symptôme du cancer de l'ovaire. Cependant, cela peut également être attribué à d’autres affections, comme les infections des voies urinaires.

  • Changements dans les habitudes intestinales : Le cancer de l'ovaire peut entraîner des modifications des habitudes intestinales, telles que la constipation, la diarrhée ou une gêne abdominale inhabituelle lors des selles.

  • Perte de poids inexpliquée : Une perte de poids importante et inexpliquée est un symptôme préoccupant souvent associé au cancer de l’ovaire avancé. Cela peut survenir en raison de l’impact du cancer sur le métabolisme du corps.

Causes du cancer de l'ovaire

  • Mutations génétiques héréditaires : Des mutations génétiques spécifiques héritées des parents, comme BRCA1 et BRCA2, peuvent augmenter considérablement le risque de cancer de l'ovaire. Ces mutations sont impliquées dans la réparation de l’ADN et jouent un rôle dans le développement de plusieurs cancers, dont le cancer du sein et de l’ovaire.
  • Histoire personnelle: Des antécédents personnels de cancer du sein, de l'endomètre ou colorectal peuvent augmenter le risque de cancer de l'ovaire. Les femmes qui ont eu un cancer du sein, en particulier à un plus jeune âge, peuvent courir un risque plus élevé.

  • Traitement hormonal substitutif (THS) : L'utilisation à long terme d'un traitement hormonal substitutif à base d'œstrogènes seuls, en particulier pendant plus de cinq ans, peut légèrement augmenter le risque de cancer de l'ovaire. Ce risque est généralement plus élevé pour les femmes qui ont utilisé des œstrogènes sans progestérone.

  • Facteurs de reproduction : Les facteurs liés aux antécédents reproductifs peuvent influencer le risque de cancer de l’ovaire. Les femmes qui n’ont jamais été enceintes (nulliparité) et celles qui ont eu leur première grossesse à terme à un âge plus avancé peuvent courir un risque légèrement accru.

  • Histoire de famille: Des antécédents familiaux de cancer de l'ovaire, ainsi que de cancer du sein et d'autres cancers gynécologiques, peuvent augmenter considérablement le risque. En particulier, la présence de certaines mutations génétiques, telles que BRCA1 et BRCA2, est associée à un risque plus élevé de développer un cancer de l'ovaire.

Procédure du cancer de l'ovaire

La procédure de traitement du cancer de l'ovaire dépend généralement du stade du cancer, du type de cancer de l'ovaire et de l'état de santé général de la patiente. Les options de traitement les plus courantes pour le cancer de l’ovaire comprennent. Le traitement du cancer de l'ovaire est un processus complexe qui dépend de facteurs tels que le type de cancer, son stade et l'état de santé général de la patiente. Le cancer de l’ovaire est souvent diagnostiqué à un stade avancé, ce qui rend son traitement difficile. Les principales modalités de traitement comprennent la chirurgie, la chimiothérapie et parfois une thérapie ciblée. Voici un aperçu détaillé de la procédure de traitement du cancer de l’ovaire :

  • Chirurgie:

    • Réduction chirurgicale : La principale approche consiste à retirer autant de tumeur que possible. Cette procédure est appelée réduction. L'étendue de la chirurgie de réduction dépend de la taille, de l'emplacement et de la propagation de la tumeur. Dans certains cas, une hystérectomie complète peut être nécessaire, ainsi que l’ablation d’un ou des deux ovaires et des trompes de Fallope. Une dissection des ganglions lymphatiques peut également être réalisée pour évaluer l’étendue de la propagation du cancer.
    • Chirurgie préservant la fertilité : Dans certains cas, les femmes qui souhaitent préserver leur fertilité peuvent être candidates à une intervention chirurgicale de préservation de la fertilité, qui consiste à retirer un seul ovaire ou une partie de l'ovaire affecté.
    • La chirurgie minimalement invasive: Les procédures laparoscopiques ou assistées par robot sont de plus en plus utilisées pour la chirurgie du cancer de l'ovaire, car elles offrent des temps de récupération plus courts et moins de complications.
  • Chimiothérapie:

    • Chimiothérapie adjuvante : La chimiothérapie est un traitement standard du cancer de l'ovaire et est généralement administrée après une intervention chirurgicale. Les médicaments spécifiques utilisés dépendent du type de cancer de l'ovaire, mais la chimiothérapie à base de platine, comme le carboplatine ou le cisplatine, est courante.
    • Chimiothérapie néoadjuvante : Dans certains cas avancés, une chimiothérapie peut être administrée avant l’intervention chirurgicale pour réduire la tumeur, facilitant ainsi son retrait pendant l’intervention chirurgicale.
  • Thérapie ciblée:

    • Des médicaments thérapeutiques ciblés, tels que le bevacizumab, peuvent être utilisés en association avec une chimiothérapie. Ils se concentrent sur des molécules spécifiques impliquées dans la croissance du cancer et peuvent améliorer les résultats du traitement, en particulier pour le cancer de l'ovaire récurrent ou avancé.
  • Radiothérapie:

    • La radiothérapie n'est généralement pas un traitement primaire du cancer de l'ovaire, mais elle peut être utilisée dans des situations spécifiques. Cela implique l’utilisation de rayons X à haute énergie pour cibler et tuer les cellules cancéreuses.
  • Immunothérapie:

    • L'immunothérapie est une option thérapeutique émergente pour le cancer de l'ovaire. Des médicaments comme le pembrolizumab et le nivolumab sont à l'étude pour stimuler le système immunitaire de l'organisme à cibler et à détruire les cellules cancéreuses.

Besoin d'aide ?

Recevez un rappel rapide de nos experts en soins de santé

Autres spécialités que nous couvrons

Leucémie

Cancer du sein

Cancer du côlon

;

Les derniers blogues :

Briser les symptômes du pont myocardique : un guide complet pour les patients

Les problèmes cardiaques touchent des millions de personnes dans le monde et ne constituent qu’une des nombreuses pathologies. Cela peut signifier...

Lire la suite...

Comprendre le cancer vaginal : types, causes et diagnostic

Le cancer vaginal, bien que comparé aux différents cancers gynécologiques, bien que beaucoup moins inhabituel...

Lire la suite...

Comprendre les types de cancer du col de l'utérus : un guide complet

Le cancer du col de l'utérus est un problème de santé majeur qui touche les femmes du monde entier. Le cancer du col de l'utérus est un problème...

Lire la suite...